• Histoire Soufie

    Un maître Soufi avait un disciple particulièrement soigneux de sa personne, et notamment de sa barbe.

    Il la portait majestueuse et fleurie, l’entretenait avec grande délicatesse, la lissant, la cajolant, la parfumant et offrant grâce à elle le vrai profil du parfait croyant..

    Pourtant, il advint que le disciple, un jour, ressentit le besoin de confier au Soufi son infortune spirituelle :

    Maître, j’ai scrupuleusement suivi vos enseignements, mais sans succès : pas la moindre illumination, pas le plus léger signe d’assentiment divin, rien. Dites, qu’est-ce qui ne va pas en moi ?

    Reviens demain, dit le maître, et tu auras une réponse.

    Et le lendemain matin :

    Dieu dit que tu consacres bien plus d’attention à ta barbe qu’à Lui.

    Désespéré, l’autre entreprit, à pleines mains, de s’arracher de longues touffes de poils.

    Tu vois, chuchota la Voix céleste à l’oreille du Soufi : il n’y a vraiment que sa barbe qui l’intéresse !

    (Attar)

    3 commentaires ont été rédigés, ajoutez le votre.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    1. kima
      Publié dans février 2, 2017 le 07:05

      Pardon, je ne comprends pas très bien la fin : il arrache sa barbe pour y consacrer moins d’importance, alors pourquoi la réponse céleste « il n’y a vraiment que sa barbe qui l’intéresse ! »??

    2. Aïda Abida
      Publié dans février 2, 2017 le 15:05

      salutation kima,
      Ce que j’en comprends c’est qu’au lieu de s’intéresser à Dieu, l’invoquer, prier, méditer sur ce qui pourrait le rapprocher de Lui; ce disicple ne pense qu’à sa barbe: trop longue, trop courte etc Un peu comme ceux qui vont se concentrer sur le rituel en oubliant le sens, la finalité….Dieu.
      On se focalise sur l’habillement, les prescriptions en oubliant le Créateur…
      Un peu comme l’histoire du sage qui montre la lune du doigt et le disciple qui ne voit que le doigt. Les rituels sont des panneaux indicateurs sur le chemin vers Dieu; il serait dommage de rester sous le panneau ou de le ‘customiser’ …ou de sacraliser le panneau au lieu de prendre la route vers la direction indiquée…
      ….

    3. KOULDJIM Omer Xavier
      Publié dans juillet 21, 2017 le 16:46

      Un aspect de notre vie ou une partie de notre corps est très facilement déifiable!!!